Mardi 29 mai 2018, un «souhour» s’est tenu à la Résidence de France à Abu Dhabi, organisé par le Women Empowerment Committee du French Business Group en partenariat avec l’Ambassade de France autour de trois initiatives inspirantes de femmes entrepreneures des Emirats arabes unis en vue d’assister les personnes dans le besoin et/ou d’accompagner les personnes en situation de handicap, notamment en matière d’éducation et de réinsertion sociale.

Cette rencontre a eu lieu en présence de Mme Estelle Pagnon-Pouille, épouse de l’Ambassadeur de France auprès des Emirats arabes unis et Présidente d’honneur française du Comité du Women Empowerment Committee, Mme Mireille Nader, Directrice des affaires navales à Thalès et coordinatrice du Committee, et d’un panel de femmes actives et créatives, émiriennes, françaises  et résidant aux Émirats Arabes Unis.

Lahum Logo

Lahum, une boutique solidaire qui vaut le détour !

Portée par sa conscience écologique, Ameera Amir, fondatrice et PDG de l’entreprise sociale à but non lucratif ‘Lahum’ avait lancé cette initiative, au cœur de Masdar, ville verte de l’émirat d’Abou Dabi. ‘Lahum’ qui se référant aux enfants signifie «pour eux», a pour mission de collecter des vêtements d’occasion, les revendre et utiliser ces profits pour financer les frais de scolarité des enfants de familles à faible revenu.

Une initiative qui coïncide avec l’année de Sheikh Zayed, placée sous le signe de l’action humanitaire, souligne Ameera Amir.

Logo Ewaa Shelters

Ewaa : pour dire non au trafic d’êtres humains

Maitha Al Mazrui, responsable de la communication, a présenté Ewaa, une initiative pour combattre le trafic d’êtres humains, accompagner les victimes dans leur réinsertion et scolariser les plus jeunes d’entre elles. Tout en se concentrant sur les secours, les soins et la réadaptation des victimes dans un environnement sûr et sécurisé, « Ewaa » intervient également à d’autres niveaux, à savoir la prévention. Elle dispose pour ce faire d’une ligne directe et d’un site internet à travers lesquels les demandes de soutien et de secours sont formulées. Le centre met également en œuvre des plans et des programmes de sensibilisation afin de mieux comprendre la gravité du phénomène et envoie un message d’espoir à toutes les victimes. Un message qui rappelle au monde la nécessité de préserver la dignité humaine.

Abilities Development Center : vivre avec son handicap !

Le Centre de développement des capacités ‘Abilities Development Center’ est un centre privé qui se spécialise dans la formation, l’évaluation et le développement de la capacité des enfants souffrant d’un handicap mental léger à moyen ou de l’autisme.

S’il peut être difficile pour un parent d’apprendre que son enfant est autiste, il est encore plus ardu de s’adapter et de chercher en permanence des solutions au quotidien. Samira Salem est allée encore plus loin en créant, en 2007, le centre ADC qui cherche  à intégrer ces enfants dans la société par tous les moyens possibles d’enseignement spécialisé, de formation psychologique et de programmes sociaux avec pour objectif d’améliorer leur comportement et leurs capacités d’apprentissage afin qu’ils puissent à terme reprendre le chemin de l’école.

Ce beau projet à but non lucratif et principalement financé par des dons souffre néanmoins d’un manque de financements et se voit dans l’obligation de se déloger. Le centre prend désormais à son compte les frais de scolarité d’une vingtaine d’enfants, ayant été intégrés au centre alors que les parents n’en avaient pas les moyens suffisants, précisesa directrice qui lance un appel pour la prise en charge d’autres enfants atteints par le handicap et ne pouvant pas intégrer le centre pour des raisons financières.

Parisa Beauty Salon Logo

Nous remercions notre partenaire  Parisa Beauty Salon pour leur support !

Plus d’informations sont disponibles sur le site de l’ambassade de France, et vous pouvez nous contacter sur info@abudhabi.com.